ICI
Typography

State Street Global Exchange a publié aujourd’hui les résultats de l’indice de confiance des investisseurs « State Street Investor Confidence Index® » (ICI) pour le mois de juillet 2017.....


Enregistrez-vous pour recevoir notre Newsletter gratuit avec les nouvelles de BONDWorld. Cliquez ici pour votre copie gratuite

Kenneth Froot


L’Indice mondial de confiance des investisseurs s’établit à 108,9, en hausse de 7,9 points par rapport au niveau de 101 (en données corrigées) enregistré en juin. La hausse de 10 points à 112,1 de l’indice de la confiance en Amérique du Nord est à l’origine de l’amélioration globale de la confiance des investisseurs. En revanche, l’indice de la confiance en Europe recule de 4,3 points pour terminer à 94,2 tandis que l’indice de la confiance en Asie fléchit de 1,3 point, terminant à 96.

L’indice de confiance des investisseurs de State Street a été développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates, l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange. L’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice attribue une importance particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque : plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent, leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent. L’indice se distingue des mesures fondées sur des enquêtes, car il s’appuie sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

« Les améliorations continues observées sur le front de la croissance économique mondiale semblent avoir stimulé l’appétit pour le risque des investisseurs institutionnels » commente Rajeev Bhargava, Managing Director et Directeur de la recherche sur le comportement des investisseurs chez State Street Associates. « L’attente d’une forte croissance des résultats trimestriels des entreprises et l’optimisme fondé sur les meilleures perspectives économiques ont pris l'ascendant sur l’anticipation croissante d’une réduction du bilan des banques centrales et d’une politique monétaire moins conciliante. »

« Contrairement à la forte reprise de la confiance constatée en Amérique du Nord, l’indice européen demeure dans la zone de faible tolérance au risque » ajoute Ken Froot. « Avec l’atténuation des difficultés politiques et des données plus solides sur les résultats des entreprises au sein de la zone euro, la position conciliante de la Banque centrale européenne a surpris les participants sur les marchés européens qui sont, par conséquent, restés prudents. Par ailleurs, l’accumulation de la dette des entreprises en Chine et les inquiétudes que suscite la politique de l’administration américaine sur le commerce mondial ont peut-être été à l’origine de la baisse de l’indice de la confiance en Asie. »

Source: BONDWorld.fr 

AdvisorWorld.fr

Newsletter

Newsletter: Abonnez-vous GRATUITEMENT! ICI

Ce site utilise des cookies, qui nous aident à mieux vous connaître et améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre navigation vous acceptez leur utilisation.