ICI
Typography

L’Indice mondial de confiance des investisseurs s’établit à 97,1, en baisse d’un point par rapport au niveau de 98,1 (en données corrigées) enregistré en octobre.....

Enregistrez-vous pour recevoir notre Newsletter gratuit avec les nouvelles de BONDWorld. Cliquez ici pour votre copie gratuite

Tim Graf, Directeur de la stratégie Macro de State Street Global Markets EMEA.


La chute de 12 points à 81,0 de la confiance en Europe est à l’origine de la légère baisse de l’indice mondial de la confiance des investisseurs. A contrario, l’indice pour l’Amérique du Nord a atteint 102,6 avec une hausse de 3,7 points, tandis que l’indice asiatique a augmenté d’un point à 97,5.

L’indice de confiance des investisseurs de State Street a été développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates(R), l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange. L’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice attribue une importance particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque : plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent, leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent. L’indice se distingue des mesures fondées sur des enquêtes, car il s’appuie sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

« Si les perspectives de la réforme fiscale ont sans doute permis de soutenir la confiance des investisseurs aux États-Unis, l’incertitude politique croissante, et les préoccupations liées à des conditions monétaires plus strictes ont probablement entraîné la baisse de la confiance en Europe » commente Rajeev Bhargava, Managing Director et Directeur de la recherche sur le comportement des investisseurs chez State Street Associates. « Il sera intéressant de suivre l’évolution de la confiance suite à l’échec des pourparlers sur la constitution d’une coalition gouvernementale en Allemagne. »

« L’appétit pour le risque demeure généralement faible. Si le repli de la confiance a été plus marqué en Europe, la confiance en Asie a aussi été touchée, les inquiétudes croissantes quant à la dette chinoise l’emportant sur les avantages potentiels d’apports en numéraire par la Banque populaire de Chine » ajoute Ken Froot.

Source: BONDWorld.fr 

AdvisorWorld.fr

Newsletter

Newsletter: Abonnez-vous GRATUITEMENT! ICI