ICI
Typography

L’Indice mondial de confiance des investisseurs s’établit à 94,8, en baisse de 1,5 point par rapport au niveau de 96,3 (en données corrigées) enregistré en novembre....

Enregistrez-vous pour recevoir notre Newsletter gratuit avec les nouvelles de BONDWorld. Cliquez ici pour votre copie gratuite


 

Michael Metcalfe, Senior Managing Director et Directeur de la stratégie Global Macro, State Street Global Markets

 

La chute de 6,2 points à 94,9 de la confiance en Amérique du Nord et le recul de 2,8 points à 94,8 de l’indice en Asie sont à l’origine de la baisse de l’indice mondial de la confiance des investisseurs. A contrario, l’indice a augmenté de 16 points en Europe pour terminer à 96,9.

L’indice de confiance des investisseurs de State Street a été développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates(R), l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange. L’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice attribue une importance particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque : plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent, leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent. L’indice se distingue des mesures fondées sur des enquêtes, car il s’appuie sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

« Après avoir atteint son plus haut niveau en juillet, la confiance des investisseurs est maintenant en baisse depuis cinq mois consécutifs, et les investisseurs ont réduit leurs positions dans les actifs à haut risque au cours des trois derniers mois (l’indice est tombé sous la barre de 100) » commente Michael Metcalfe, Senior Managing Director et Directeur de la stratégie Global Macro, State Street Global Markets. « Si les perspectives économiques semblent globalement de plus en plus prometteuses selon les indicateurs mesurant la confiance des consommateurs et des entreprises, la nature plus prudente des investisseurs fait allusion au fait que ce point positif a en grande partie déjà été intégré par les marchés financiers. »

« En Europe, une croissance saine et les achats d’actifs continus effectués par la BCE ont probablement stimulé la confiance des investisseurs » ajoute Ken Froot. « Bien que l’indice reste sous la barre du niveau neutre de 100, les investisseurs basés en Europe semblent s’’inquiéter de moins en moins des risques politiques et de leur impact négatif sur la forte performance économique dans la région ».

Source: BONDWorld.fr 

AdvisorWorld.fr

Newsletter

Newsletter: Abonnez-vous GRATUITEMENT! ICI